Une banque digitale en Afrique de l’Ouest

Le nigérian Aliko Dangote a officiellement lancé, le 15 août, la première banque entièrement digitale au Nigeria en vue de bancariser plus de 40 millions de personnes exclus du système bancaire traditionnel. Baptisé SunTrust Bank, l’établissement a obtenu l’agrément de banque commerciale de la Nigeria Central Bank, la Banque centrale nigériane, depuis 2001; il va offrir des services bancaires via les nouvelles technologies, le téléphone, le mobile et internet.

S’exprimant à l’occasion de la cérémonie du lancement du nouvel établissement du crédit, Aliko Dangote a précisé que ces canaux de distribution innovants vont permettre à SunTrust Bank de devenir la banque la plus rentable dans le pays grâce à des frais généraux inférieurs à ceux des autres établissements. «SunTrust Bank est parti du constat selon lequel l’ancien modèle de l’expansion des banques par l’intermédiaire d’un réseau de succursales est coûteux est obsolète. Vous pouvez désormais réaliser vos opérations bancaires à partir de chez vous en économisant ainsi temps et argent», a-t-il déclaré.

Le président du conseil d’administration de SunTrust Bank, Charles Onyema Ugboko, a, quant à lui, précisé que SunTrust Bank va utiliser la technologie pour réaliser les objectifs fixés par la Banque centrale du Nigeria en matière d’inclusion financière, indiquant que la banque vise un portefeuille clients de 40 millions de Nigérians non bancarisés.

Avec une fortune estimé actuellement à 13 milliards de dollars, Aliko Dangote est l’homme le plus riche d’Afrique, selon le dernier classement des milliardaires dans le monde publié par le magazine américain Forbes.

Pour le milliardaire, la SunTrust Bank offre l’opportunité au pays le plus peuplé du continent d’exprimer tout son potentiel dans le domaine du numérique. Et avec des coûts généraux nettement inférieurs à ceux des banques classiques dont le modèle repose sur un large réseau d’agences, l’établissement devrait réussir son pari, a-t-il avancé.

Selon le directeur général, Muhammad Jibrin, 90% des opérations seront exécutés électroniquement. « La plupart des clients de demain ne seront pas ceux qui iront au guichet pour leurs opérations ; nous devons être donc en mesure de répondre positivement aux besoins et aux attentes de ces clients », a-t-il soutenu.

Mis en ligne le 1er décembre 2016
Source: Internet

Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Nous ne sommes pas là de ce moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

Envoi en cours...

©2017 © Afrology & Computer Mind 2002-2016 - Powered by BostonSolux

Se connecter

Oubli de mot de passe ?